Website Translation Widget

 

website design software
Archéo-Astro

 

L’archéoastronomie est un sujet intéressant et énigmatique.
 
Cette science qui a vu le jour dans les années 1800 traite spécifiquement des alignements astronomiques de certains vestiges avec les astres ainsi que du comportement des êtres humains les ayant construits. C’est un mélange entre l’archéologie et l’astronomie.

Au Québec l’archéoastronomie n’est pas encore un domaine très populaire car beaucoup d’archéologues évitent de s’y aventurer. C’est parfois soit par méconnaissance de ses spécificités, par un soupçon d’incrédulité ou simplement par manque d’intérêt qu’il écartent les conclusions provenant de cette science. L’archéologie s’appuit sur des faits concrêts et base ses découvertes sur ces faits. L’archéoastronomie se base sur l’astronomie pour déduire les dates de construction de certains vestiges, comme les axes des anciens bâtiments de pierre alignés sur les solstices par exemples. Ces ‘’déductions’’ biens calculées peuvent ne pas être des faits assez irréfutables pour certains archéologues, ce qui peut être compréhensible. Par contre, ailleurs dans le monde, certains scientifiques en font leur spécialité et font de stupéfiantes découvertes au sujet des connaissances mathématiques et astronimiques de nos ancêtres ayant vécus il y a plusieurs millénaires!

Les sociétés de l’âge de BRONZE qui ont construit les monuments mégalithiques comme celui de StoneHenge en Angleterre avaient des croyances bien spéciales concernant les astres comme la Lune, le Soleil et Vénus. Leur position dans le ciel à un temps précis avait une signification sacrée et était vraisemblablement rapportée sur les axes des constructions de pierres et par des pétroglyphes. Les équinoxes sont un temps de l’année où la durée de la nuit est égale à celle du jour. Les ‘’Major Lunar Standstill’’ font partie du cycle de la lune et se reproduisent tout les 18,6 ans. Lors de cette période, la lune semble voyager d’un extrème à l’autre  de sa trajectoire de +28,8 degrés de déclinaison à -28,8 degrés à tous les mois pour quelques années. La lune peut alors être vue à tour de rôle, se levant plus au Nord et plus au Sud que le soleil levant. (ref.)

Des preuves ont été trouvées sur des sites d’anciennes cultures montrant des alignements vers les lever et coucher de lune à des dates précises correspodant aux ‘’Major Lunar Standstill’’. Chimney Roch au Colorado et les sites Hopewell en Ohio n’en sont que quelques-uns.(ref.)

Aux États-Unis, j’ai visité un site  réputé pour ses vestiges alignés avec les équinoxes et les solstices d’été et d’hiver:
America’s StoneHenge.

Ainsi qu’un site situé près du lac Memphrémagog dans le Canton de Potton, au Québec. Selon une étude que j’ai réalisée, ce site contient des pétroglyphes orientés selon les solstices du soleil et les ‘’lunar standstills’’, l’endroit où la lune atteint un maximum de sa course dans le ciel tous les 18,6 ans. Voir: Le site Jones
 

 

Liens:
Center for Archaeoastronomy, University of Maryland
The International Society for Archaeoastronomy and Astronomy in Culture
Clive Ruggles
The Megalithic Portal

rRef:http://www.umass.edu/sunwheel/pages/moonteaching.html
Ref:http://en.wikipedia.org/wiki/Lunar_standstill

Magasinez chez AMAZON.CA

 

Un bon site sur l’archéoastronomie (en anglais) Archaeoastronomy

©2010 Denis Bombardier, Québec, Canada.

 

[Accueil] [Welcome] [Rechercher] [Géologie] [Paléontologie] [Archéologie] [Archéo-Astro] [Potton] [US Stonehenge] [Vidéo-Pano] [PaléoArt] [Quiz] [Liens] [Contact] [Carte du site]

 Paleo.dbvision360.com est un participant de Amazon.com.ca Associates Inc Program,
un programme de publicité affiliée conçu pour fournir aux sites un moyen de gagner des revenus de publicité en annonçant et en plaçant des liens vers Amazon.ca, ainsi que de Google Adsense.