Website Translation Widget

 

website design software
Fossilisation

 

LES SORTES DE FOSSILISATION

LA MOMIFICATION:

Lorsqu'un animal est momifié, c'est qu'il y a eu interruption temporaire de sa décomposition, car au contact de l'air l'organisme recommence à se décomposer. La momification exige une atmosphère sèche et stérile comme on la retrouve dans certaines grottes.

PRIS DANS L'AMBRE:

Il y a plusieurs millions d'années,  une colle naturelle a emprisonné certains organismes, des insectes, des araignées et même des lézards. L’ambre, coulant sur l'écorce de certains arbres comme les pins et les mélèzes par exemple, les a enrobés et a conservé leurs corps. En 2005, un chercheur de l’université de Manchester a trouvé du sang d’arthropode, de l’hemolymphe, près des restes d’araignées emprisonnées dans de l’ambre vieux de 20 millions d’années.
 

 

LA SILICIFICATION:

La silice provenant des cendres volcaniques pénètre lentement dans le bois des arbres partiellement dégradé. La présence de fer et d'autres minéraux pendant la silicification peut donner des effets de couleur ressemblant un peu à du marbre coloré. On peut trouver du bois silicifié dans des sédiments provenant de milieux terrestres ou d'eau douce, composés de sable ou d'argile.

LA PHOSPHATISATION:

Les os et les dents ensevelis dans des sédiments composés en grande partie de phosphate sont bien préservés. Certaines dents de requins par exemple ont été naturellement conservées pendant des millions d'années.

LA GLACE:

Des mammouths entiers ont été retrouvés dans la glace en Sibérie.

 

LE CALCAIRE: roches sédimentaires

Ce sédiment conserve très bien les détails des organismes même très petits. Les êtres vivant sous la mer ont périodiquement été enfouis dans la vase, soit par des événements naturels comme des tempêtes ou simplement par des sédiments tombant au fond. Ces accumulations de sédiments ont formé les roches sédimentaires. Les êtres enfouis ont lentement été transformés en fossiles. C'est en fouillant dans les roches sédimentaires que l'on peut trouver des fossiles.
 
Il arrive aussi que des roches sédimentaires se forment sur les continents. Les inondations dans les plaines, près des rivières, peuvent étendre des sédiments sur une grande surface de chaque côté de la rivière et au fond de celle-ci à chaque année.  Grâce à chaque inondation, la boue atteint alors lentement le sommet  de troncs d’arbres creux encore en position verticale et ceux-ci peuvent alors devenir des pièges pour les petits animaux circulant sur le sol.


arbres fossilisés à Joggins en Nouvelle-Écosse
Durant le carbonifère dans une région de Nouvelle-Écosse il y avait une plaine inondable parsemée d’arbres. Ces arbres ont fini par mourir, se casser en deux et pourrir sur place. Le trou formé par l’intérieur du tronc disparu forma alors un piège naturel pour les animaux. Ceux qui s’aventuraient trop près de ces pièges tombaient au fond et étaient ensevelis par les inondations suivantes. Les couches de vase successives ont rempli la cavité à l’intérieur de l’arbre formant lentement des roches avec les sédiments accumulés. Durant les années suivantes et avec les inondations successives, de la boue s’est accumulée autour et à l’intérieur  des troncs morts. Le bois a fini par pourrir complètement et seul l’écorce et la forme initiale de l’arbre sont restées imprégnées dans la boue environnante solidifiée.  Après des millions d’années, les animaux emprisonnés se sont fossilisés ainsi que l’écorce des arbres encore visible aujourd’hui sous forme de carbone. On peut voir ceci à Joggins en Nouvelle-Écosse où des arbres fossilisés sont encore prisonniers des falaises. On peut aussi en trouver sur la plage, couchés sur le côté.

 

 

Roche représentant l’intérieur d’un arbre.
On peut voir des restes d’écorce tout le tour, sur les côtés de la roche. Il peut y avoir des restes d’animaux emprisonnés dans cette tranche d’arbre trouvée sur la plage de Joggins, N.-É..

Roche représentant l’intérieur d’un arbre vu de côté

Roche représentant l’intérieur d’un arbre

Roche représentant l’intérieur d’un arbre vu d'un côté
Roche représentant l’intérieur d’un arbre vu d'un autre côté

 

coquilles d'ammonites transformés en fossiles de pyrite

LA PYRITISATION:

Certains fossiles, comme par exemple des coquilles d'ammonites, ont subi des transformations cellulaires grâce à de la pyrite lors de la fossilisation. La pyrite, un minerai que l'on retrouve souvent dans le calcaire, est venu altérer la composition chimique ordinaire de la coquille pour la transformer en un fossile de pyrite. Ces fossiles doivent être protégés contre l'air humide lorsqu'on les a retirés de la roche qui les contenait, car la pyrite réagit rapidement à l'air. Elle s'oxyde facilement et devient terne.

 

Réf.:

  1. Plein feux sur La Vie Préhistorique. Gamma-Jeunesse ed.: Héritage
    Carte Géologique du sud du Québec
  2. http://fr.wikipedia.org/wiki/Ambre

 

 

 

©2010 Denis Bombardier, Québec, Canada.

[Accueil] [Welcome] [Rechercher] [Géologie] [Paléontologie] [Un fossile?] [Fossilisation] [Clé ID. Fossiles] [Classification] [Ères] [Périodes] [Équipement] [Où chercher?] [Sécurité] [Sites fossilifères] [Recherches] [Découvertes] [Félix] [Galerie photos] [Photos ZOOMIFY] [Identification] [Archéologie] [Archéo-Astro] [Vidéo-Pano] [PaléoArt] [Quiz] [Liens] [Contact] [Carte du site]

 Paleo.dbvision360.com est un participant de Amazon.com.ca Associates Inc Program,
un programme de publicité affiliée conçu pour fournir aux sites un moyen de gagner des revenus de publicité en annonçant et en plaçant des liens vers Amazon.ca, ainsi que de Google Adsense.